CORNILLAC en Drôme Provençale

Sainte Marie-Madeleine

    En s’enfonçant dans le vallon du Cenas, lorsque le village de Cornillac nous apparaît, une silhouette élégante nous est familière.

L’église Sainte Marie-Madeleine coiffe le village depuis huit siècles.

Son clocher signale notre arrivée en territoire de Cornillac.

Mentionnée dès 1274, l'église dépendait du prieur de Cornillon, lui-même rattaché à l’abbaye lyonnaise de l’Île Barbe. L'édifice actuel était précédé d'un sanctuaire établi dans la plaine et connu sous le nom de Notre-Dame de Buriane. Cette église d'origine romane est probablement associée à l’existence d’un castrum.

Largement remaniée, elle était  celle du village fortifié médiéval. Victime des guerres de Religion, elle est  restaurée et agrandie à la fin du XVIIe siècle. L'actuel clocher est relevé au XVIIIe siècle.

À l'intérieur, la nef unique est composée de deux travées, d’une travée de chœur et d’une abside semi-circulaire. Les trois travées sont voûtées en plein cintre. Les doubleaux retombent sur des culots aux formes variées provenant peut-être d'un édifice précédent. L’un de ces culots, supportant la tribune en demi-cercle, est orné d'une croix que surmonte une frise sculptée en damier. Un beau pavage nous guide vers le chœur délimité par une grille en fer forgé d’un très bel ornement. L’autel en marbre blanc du XIXe siècle a remplacé l’ancien autel en bois polychrome du XVIIIe siècle.

CORNILLAC Baronnies Provençales