CORNILLAC en Drôme Provençale

Patrimoine religieux

 

Patrimoine religieux

 

L'église Sainte Marie-Madeleine

 Eglise paroissiale du village perché, Sainte-Madeleine a sans doute été précédée d’un sanctuaire établi dans la campagne. Le curé de Cornillac, mentionné dès 1274, dépendait du prieur de Cornillon, donc de l’abbé de l’Ile-Barbe.

L’église du XIIIe siècle est de tradition romane tardive, très largement remaniée.

Bien que discret, l’édifice rassemble plusieurs siècles d’histoire de nos campagnes.

 

Sainte Marie-Madeleine coiffe le village

 

abside semi-circulaire


clocher-mur

 

Chapelle Saint Roch

Cette  chapelle  est construite dans le village à la suite d'une épidémie de peste qui y sévit en 1630.
Elle a été désacralisée et transformée en résidence secondaire.

 

Chapelle rurale de Saint Genest

Genesis gréco-latin désigne la création.

Geniès ou Géniès vient du surnom chrétien Genesius qui a le sens mystique de recréation, régénération, nouvelle vie.

Genès correspond à la délatinisation par amputation de -ius final, commune avec les pays d'Oïl.

 

 

Les habitants de Cornillac se rendaient à la chapelle de Saint Genest  en procession afin  d'obtenir la pluie  en temps de sécheresse.

 
 

"Nous t'en prions, ô saint Genest,

Accorde la pluie à la terre,

Bénis nos champs et nos forêts."

 

Saint Genest avant restauration

 
Saint Genies

Saint Genest après restauration

 

La chapelle a été restaurée dans les années 1990.

 
Intérieur

Date de dernière mise à jour : mardi 19 Mars 2013

CORNILLAC Baronnies Provençales